Lost Ways ~

Serez-vous capable de continuer encore longtemps en présence des gangs ? De continuer sur la voix du sexe, de la drogue, du mensonge...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Maarja Kivi. [ Terminé ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maarja Kivi

avatar

Nombre de messages : 31
Coeur : Ton père ta mere et ta grand-mère.
Secret : Dit le pas mais.. Tu sens mauvais.
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Maarja Kivi. [ Terminé ]   Ven 11 Juil - 10:46

Nom : Kivi
Prénom : Maarja
Âge : 17 ans.
Sexe : Féminin.
Orientation sexuel : Bisexuelle.
Gang choisis : DeadSoul

Rôle : Danseuse nue [ très rarement, seulement quand elle y est obligée.. ] et surveillance dans les délits.



+++

Caractère :
C’est un genre de garçon manquer, dût à son enfance. Elle n’est pas hyper sociable, ni très gentille. Envers les filles, c’est encore pire. Elle ne veut rien savoir d’elles, Maarja n’arrive pas à s’attendre avec elles. Les trouvant trop fragiles, trop.. Fille? Mais lorsqu’on arrive à ce lier d’amitié avec elle, on n’a une protectrice et une bonne amie à vie. Elle ferrait n’importe quoi pour Joyama Suguru ou ses autres amis. En plus d’être anti-sociable, elle à un caractère de chien par moment. Elle prend très mal les sarcasmes, même si elle-même passe son temps à en faire. Elle dit tout, tout ce qu’elle pense. Même si elle ne connaît pas la personne… Mais elle à aussi ses bons côtés, elle est déterminer. Quand elle dit qu’elle va faire quelque chose, elle ne fait pas semblant, elle le fait. Euh.. Mais sa, sa peux être négatifs.. Pour vous, dépendant de la situation...


Physique : Maarja est plutôt grande, elle suit la moyenne. Elle est plutôt bien foutue si on peut dire sa. Sa explique pourquoi Sakamoto la mis dans les danseuses nues même si elle la supplier de ne pas le faire. C’est vêtement son simple, un jeans, une camisole, un chandail. Elle n’est pas du genre à passer une heure devant son placard à penser à ce qu’elle va mettre. C’est une raison pour laquelle elle hait Alexis, elle trouve qu’elle n’a pas sa place dans un gang de rue, que c’est une petite poupée bien maquillée. En parlant de maquillage, elle n’en met pas beaucoup. Un peu de crayon noir, du mascara… Un peu de gloss très pâle pour les lèvres et ses pas mal tout. Et déjà la, elle trouve qu’elle en met beaucoup. Ses gants en cuire ne la quittent jamais, elle trouve que se battre avec ses poings ses mieux qu’avec des armes. Mais elle traîne tout de même un revolver, au cas ou quelqu’un ne serait pas du même avis qu’elle. Il lui arrive aussi de mettre un ou deux bracelets, un collier…

+++

Histoire :
J'aimerais vous dire qu'elle à eu une enfance heureuse, et blabla. Mais malheureusement, c'est pas le cas. Maarja était seulement dans le ventre de sa mère, et elle causait déjà des problèmes. Des problèmes de santé, la grossesse était difficile et éprouvante, elle la faisait souffrir. Sa mère n'était qu'une vulgaire prostituée par mis tant d'autre. Mais son bébé, il venait de l'homme qu'elle aimait. Elle voulait le garder, refaire sa vie au grand complet. Mais non… C'est pas si facile que cela. Tout le monde le sait, dire qu'on s'en va et le faire ne suffit pas, surtout pas dans ce monde là. Naïve comme elle était, elle en profita pour aller annoncer la nouvelle à son '' pimp '' quand elle en étais au terme de sa grossesse. Elle avait pensé que, il n'oserait pas la toucher, vu que son ventre était énorme et tout… Elle ne travaillait plus depuis un moment de toute manière. Mais elle faisait erreur, il ne voulait rien savoir. Après une longue engueulade, alors qu'elle voulut partire, il la poignarda dans la ruelle et pris la fuite. C'est un passant, qui la trouva et appela les secours. Ont pu sauver son enfant, on put sauver Maarja. Mais malheureusement, elle, elle était dans un état critique. Elle mourut en tenant Maarja dans ses bras, entouré de l'homme qu'elle aimait, sa seule famille. Ses derniers mots furent son nom, son nom à elle. Combien de fois son père le lui avait répété ? Répété quoi? Que sa mère était morte en l’aimant de tout son être.

Elle était donc une pauvre fillette, qui avait grandit sans guide féminin. Sans sœur, sans frère. Seulement un père, mais un père qui aimait pour trois. Un père qui prenait soin d'elle comme la prunelle de ses yeux. Qui lui répétait constamment qu'elle était belle comme un cœur, qu'elle avait les yeux de sa mère. Le regard de sa mère, la beauté de sa mère. Jusque la, tout c'étais bien passé, son enfance n'avais pas été plus mal… Elle était même plutôt bien partie. Mais vint le temps de la rentrée scolaire. N'ayant pas eu de guide féminin, elle refusait de porter des robes, elle voulait être comme son papa, son modèle adoré. N’ayant pas de frères ou de sœur, c’était compliquer pour elle partager ou sympathiser. Mais dès le premier jour, elle se fit ridiculiser, les enfants se moquaient d'elle. En rentrant de l'école, son père la questionna, pour savoir si elle c'était amusée, si elle c'était fait des amis. Il avait l'air tellement heureux pour elle, Maarja ne lui raconta rien de ce qui c'était passé. S'inventant des amies, des histoires, une vie. Plus elle grandissait, plus sa empirait. Maarja avait son propre look, qui faisait sujet d’encore plus de moqueries. Les enfants étaient de plus en plus méchant. Un jour, une fille la poussa dans un casier. Ce fut de trop, déjà qu'elle était obliger d'endurer les moqueries, les vacheries et les insultes, pas sa en plus. Elle la frappa, la tabassa, jusqu'a ce qu'elle n'ai plus aucune colère en elle… Et dieu sais qu’elle en gardait des choses en elle. La fille était très amochée, Maarja était entrée dans une colère tellement puissante.


Le soir, en arrivant à la maison, son père l'attendais de pied ferme. Il voulait des explications, qu'est-ce qui se passait avec sa petite fille modèle et heureuse? Oh! Si il savait... Elle l'ignora, l'engueulade commença. Le ton s'élevait et s'élevait. Dans cette engueulade, elle appris qu'elle avait été virée de l'école. Qu'une telle violence ne pouvait être toléré.

- T'imagine la galère, je vais devoir t'envoyer une école privée, sa va coûter hyper cher ma chérie...

Elle lâcha seulement un petit rire sarcastique.

- Te casse pas la tête, j'y retourne plus à l'école.

Elle claqua la porte de sa chambre et la barra. Son père avait essayé de la convaincre, de sortire, d'en parler. Elle n'avait rien voulu entendre, elle était décidée. L'école, c'était finit. Pendant des mois il avait essayé de la faire changer d’idée.. Mais dans sa tête, il n’y avait pas d'avenir pour elle dans ce monde, de toute façon. Donc c’était non à chaque fois. Elle voulait juste qu'on la laisse en paix. Après trois bon mois, peut-être même plus, elle devenait de plus en plus invivable. La tension avec son père montait, montait. Au bout d'un an, ils se détestaient. Non rectification, il la détestait. Elle, elle détestait le monde entier en générale. Il disait que ce n'était plus sa petite fille, que c'était une inconnue. Maarja avait trop changé, non sa ne pouvait pas être elle. Il ne s'occupait même plus d'elle... Donc, le soir, la jeune fille sortait délibérément, dans la rue. Dans les ruelles, plus précisément. Non elle ne cherchait pas les ennuis, elle cherchait de l'action dans sa vie vide de sens. Et un soir, elle rencontra un gars, un gars qui allait changer sa vie. Il lui promettait pleins de belle choses, était gentil. Elle finit par s’attacher à lui, plus qu’en ami. Un soir, alors qu'elle marchait avec lui, il lui annonça qu'elle allait assister à quelque chose ce soir. Il sortit un revolver, lui prenant la main. Effrayer mais curieuse, elle décida de le suivre tout de même.

Ils tombèrent sur deux jeunes filles, qui s'aventuraient à la mauvaise place au mauvais moment. Son ' amoureux ' lui lâcha la main, et les attrapa toutes les deux fermement, Maarja resta la, figée. Il prit le fusil et le chargea, sous les cries et les larmes. Les cries qui suppliaient Maarja de les aidés, mais elle restait-là. Ces deux filles la, elle les connaissaient. Elles lui avaient pourri la vie, de la petite école jusque dans la cours des grands. Elle lui avait fait tellement de choses.. Et entendant la détonation, en voyant la fille s'effondrer au sol et son amie hurler, elle resta impassible. Elle observa la scène, déconnectée de la réalité. Peut-être même qu’elle appréciait cette image. Cette image de la personne qu’elle détestait, coucher au sol, morte. Il s'approcha d'elle et lui mis le fusil dans les mains, puis visa pour que lorsqu’elle appuie sur la gâchette, que sa lui traverse le front. Maarja regarda sa main, puis la jeune fille qui paniquait, qui était paralysée.

- Va si Maarja, ta juste à tirée. Prouve-moi que t'es pas une petite merde, prouve-moi que ton père à tort.

Bien sur, elle lui avait raconté toute l’histoire. Et ce qu’il venait de dire la n’avait pour effet que de la mettre en colère.

- Maarja.. Fait pas sa.. Je t'en pris.. Maarja.. Non..

Elle chargea le fusil, et descendit un peu plus bas, pour tirer dans l'épaule. L'effet fut immédiat. Elle tomba au sol, rejoignant son amie, en pleurant de plus bel. Maarja s'approcha d'elle, la regardant, de haut, pour la première fois de sa vie. Elle visa sa tête, impassible. Il ni avait aucune émotions dans des yeux, les cries de supplication ne lui faisait rien… Elle tira et acheva la fille pour de bon. C'est à ce moment là, que l'enfer commença pour de vrai. Maintenant, elle était tombée dans son piège, il était trop tard pour reculer. Elle avait sauté à pied joint dans le bateau, comme une idiote. Son ‘amoureux’ la laissa rapidement tomber. Il la remit entre les mains du leader et alla trouver une autre cruche aussi idiote qu’elle qui lui ferait confiance. Elle dut endurer la cicatrice dans le cou, en forme de croix, particulièrement douloureuse. En moins de temps qu’il ne le faut, elle faisait partie des DeadSoul, pour avoir tuer et regarder quelqu’un tuer. Pour avoir regarder quelqu’un mourir sous ses yeux. Elle a rapidement pris leurs manières de penser. La mort ne l’effraie plus non plus, vivre ou mourir? De toute façon, elle n’a plus rien à perdre. Son père, son seul ami, son petit papa.. Il l’avait renié, elle n’était plus sa fille. Elle n’avait plus sa place au chaud dans une maison. C’était finit cette vie la.. Depuis bien longtemps.

Elle c’est cependant liée d’amitié avec le leader du groupe. Elle à donc une petite place de protégée, qu’elle se dispute avec Mary-Kate qu’elle hait particulièrement. Elle à d’autres amis.. Bien sur.. Quoi, c’est si surprenant?

+++

Aime : Maarja adore la musique en générale. Elle écoute pas mal de tout, elle ne s’attache pas aux biens matériels, mais son mp3 ne la quitte jamais. La jeune fille aime beaucoup la solitude, mais lorsque sa lui prend de ne plus vouloir l’être, elle va elle-même vers les autres. Les animaux, elle les adore. Les chats, les chiens, les oiseaux.. Tout. C’est une amoureuse des chats. Parce qu’un chat, c'est indépendant. Sa demande de l’affection seulement quand ils ont envie. Peut-être qu’elle se reconnaît un peu dans sa? Et en plus, c’est mignon, et sa parle pas! Haha.
Aime pas : Les gens en générale. Elle déteste une multitude de choses.. Ce sentir envahie, que tout le monde lui court après. Maarja apprécie la solitude, donc sa l’énerve lorsque tout le monde est après elle. Le pire, c’est de faire confiance à quelqu’un mais que ce ne soit pas réciproque. Ou encore tomber en amour.. Les deux dernières personnes qu’elle a aimés du plus profond de son cœur et en qui elle avait confiance l’on abandonnée. Une autre chose aussi, elle hait les armes. Elle trouve que c’est lâche d’utiliser des armes, c’est bien mieux de se battre avec ses poings. Sa fait plus mal, c’est moins lâche.
Sociabilité : Maarja est TRÈS difficile à approcher, mais quand on y arrive, elle parle beaucoup et est plutôt gentille.
Tic(s) : Elle replace souvent ses gants ou passe sa main dernière sa nuque lorsque quelque chose la stress ou qu’elle ne se sens pas en sécurité.
Allergie(s) : Les piqûres d’abeilles. Et c’est une forte allergie, son médicament ne la quitte jamais.


+++

Star de l'avatar : Maarja Kivi =D
Ou avez-vous trouvé le forum ?
Ds ton nick-name baka.
Lu le règlement ? Heuu.. Ouais!?

Et ben, oui ? Alors qu'elle est le code : Merde! Je suis démasquée xD Beuh, après l'avoir chercher pendant un bon 10 min, la clé c'est *** >>!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill Kaulitz
+ administrateur
avatar

Nombre de messages : 112
Coeur : Mischa
Secret : Il aime un peu trop son frère...
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Maarja Kivi. [ Terminé ]   Ven 11 Juil - 12:55

Haha, après l'avoir chercher ? Si tu lisais tu l'aurais trouver facilement idiote!
Bon, t'es validé grosse nouille (:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Maarja Kivi. [ Terminé ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Ways ~ :: | Commencement | :: » Présentation :: » Validée-
Sauter vers: